ALERTE IMPORTANTE: 

Coronavirus (COVID-19) : État de situation - Toutes les informations ici

Journée mondiale du livre et du droit d’auteur et/ou Journée internationale du livre

Retour à la liste des nouvelles

Journée mondiale du livre et du droit d’auteur et/ou Journée internationale du livre

22 avr. 2021

Le Centre de services scolaire des Hauts-Bois-de-l'Outaouais désire souligner le 23 avril, la Journée Mondiale du Livre et du Droit D’auteur et/ou la Journée Internationale du Livre.

 

Au départ, c’est en Espagne que l’idée de cette journée prend racine pour ensuite se répandre dans le monde par l’initiative mondiale depuis 25 ans de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), cette journée sous le thème de « Lire… pour ne jamais se sentir seul », alors que la plupart des écoles du monde sont fermées et les populations confinées, le pouvoir des livres permet de combattre l’isolement pour des millions d’individus aux quatre coins du monde.

 

L’UNESCO s’est arrêtée à cette date du 23 avril en l’honneur d’écrivains qui ont soit, vu le jour ou sont décédés en cette journée dont, William Shakespeare et Don Quichotte pour ne nommer que ceux-ci. Sa mission est d’encourager la lecture tout en organisant des activités dans le respect des droits d’auteur et nous rappeler la contribution de ces écrivaines et écrivains au développement de notre société. Chaque année une Capitale mondiale du livre est sélectionnée afin de maintenir les célébrations de la Journée jusqu’à l’année suivante. Cette année la Capitale mondiale du livre sélectionnée est Tbilissi de la République de Géorgie en Europe. Au Québec, c’est en 2005 que la ville de Montréal fut à l’honneur.

 

Les livres jouent un rôle très important en temps de COVID-19. À l’école, à la maison ou pour s’évader un tant soit peu, combattre la solitude, ils nous permettent d’oublier, nous transportent et nous occupent le temps de quelques lignes. Ils ont la capacité de nous captiver, nous instruire, nous divertir et de fuir en soi. C’est un bon moment, en ces temps troublés de prendre un temps d’arrêt et célébrer l’importance de la lecture, faire grandir et voyager les enfants par leur imagination et leur transmettre l’amour de la littérature qui durera toute la vie. « Faire lire les enfants, ça les rendra riches! » Malgré l’ère des tablettes et, selon une étude Slate, celle-ci démontre également que les enfants préféreraient lire des livres papier plutôt qu’électroniques.

 

Les livres ont une portée incommensurable de bienfaits. Ils représentent la plus belle invention de partage des idées et sont des outils pour lutter contre la pauvreté tout en construisant une paix durable.

 

L’UNESCO défend le livre et le droit d’auteur dans le monde entier afin de soutenir la créativité, la diversité et l’égalité d’accès à la connaissance, la promotion de l’alphabétisation, l’apprentissage mobile et le libre accès aux contenus scientifiques et ressources éducatives avec la participation des auteurs, éditeurs, enseignants, bibliothécaires, libraires, institutions publiques et privées, institutions non gouvernementales et les médias. Bien que l’organisation travaille à la promotion de la lecture, elle fait également en sorte de protéger, notamment, la propriété intellectuelle à travers le droit d’auteur.

 

Tous les moyens sont bons pour stimuler l’apprentissage de son enfant et les livres en font partie.

 

Bonne Lecture!

 

 

-30-

 

 

Source :

Madame Monia Lirette
Régisseuse aux communications
communications@cshbo.qc.ca