ALERTE IMPORTANTE: 

Coronavirus (COVID-19) : État de situation - Toutes les informations ici

La Journée mondiale de la poésie et son histoire

Retour à la liste des nouvelles

La Journée mondiale de la poésie et son histoire

20 mars 2021

Le Centre de services scolaire des Hauts‑Bois‑de‑l'Outaouais désire souligner la Journée mondiale de la poésie qui se déroulera le dimanche 21 mars 2021.

 

Pour la première fois en 1999, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) adopte la date du 21 mars afin de célébrer la poésie à travers le monde. Cette journée est l’occasion d’honorer les créateurs, les poétesses et les poètes, de faire revivre la tradition orale des récitals de poésie, de promouvoir la lecture, l’écriture et l’enseignement de la poésie comme tous les autres arts comme le théâtre, la danse, la musique et la peinture.

 

La poésie, mot provenant du grec, littérature ancienne aux formes variées est habituellement écrite en vers et utilisant les techniques de rimes. Les créateurs de ces écrits préconisent la musicalité et le rythme. Ces poètes : artistes soucieux de beauté; lyriques qui cultivent le chant de l’âme; prophètes ou voyant qui découvrent le monde; ou engagés qui invitent le lecteur à prendre parti dans une cause sociale, nous font prendre conscience de la beauté de la poésie. La poésie offre la possibilité de s’exprimer sur des événements et des sentiments qui paraissent indescriptibles et permet de mettre des mots sur une émotion.

 

Célébrer la Journée mondiale de la poésie c’est :

  • Encourager un retour à la tradition orale des récitals de poésie;
  • Promouvoir son enseignement;
  • Rétablir un dialogue entre celle-ci et les autres arts;
  • Soutenir les petits éditeurs;
  • Créer une image attrayante de la poésie dans les médias, afin que l’art de la poésie ne soit plus considéré comme un art dépassé, mais permette à la société dans son ensemble de retrouver et d’affirmer son identité.

 

La poésie convertit le plus simple des poèmes en un puissant déclencheur de dialogue et de paix depuis des siècles. Elle soutient la diversité linguistique des cultures anciennes et précieuses de l’humanité à travers l’expression poétique et augmente les chances des langues en danger d’être entendues et continue de rassembler les populations à travers les continents et les générations.

 

En ce temps de vie un peu trouble, voici un poème d’actualité.

L’équation du temps : 
Le temps passe, c’est mathématique, une année de moins en plus.
Je ne dois rien, rien ne m’appartient, je loue le monde.
Demain viendra toujours, mais le futur est sans avenir, si l’ESPOIR vient à manquer.

 

Pour de plus amples renseignements sur cette journée du 21 mars, vous pouvez visiter le Web où plein de liens vous attendent ou tout simplement consulter des poésies pour vous mettre dans l’ambiance de cet art et des mots.

 

 

-30-

 

 

Source :

Madame Monia Lirette
Régisseuse aux communications
communications@cshbo.qc.ca