ALERTE IMPORTANTE: 

Coronavirus (COVID-19) : État de situation - Toutes les informations ici

Semaine québécoise de la déficience intellectuelle

Retour à la liste des nouvelles

Semaine québécoise de la déficience intellectuelle

22 mars 2021

Le Centre de services scolaire des Hauts‑Bois‑de‑l'Outaouais désire sensibiliser tous les parents, élèves, employeurs, partenaires et employés de la communauté scolaire de son territoire, à la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle (SQDI) qui se tient du 21 au 27 mars 2021, parce que la déficience intellectuelle compose et est au cœur de la réalité.

 

Pour une 33e édition de cette semaine de sensibilisation provinciale, orchestrée par la Société québécoise de la déficience intellectuelle, a pour objectif de créer des rapprochements entre la population et les personnes vivant avec une déficience intellectuelle, l’espoir de bâtir une société plus inclusive et ainsi aider ces personnes à trouver une place afin de s’épanouir en tant qu’individus de la société québécoise.

 

Apprécions davantage les différences et ces personnes dans toute leur dignité pour ce qu’elles sont, pour ce qu’elles font afin de se sentir estimées de nous tous. Honorons-les, car elles peuvent comme la plupart d’entre nous étudier, travailler, communiquer et avoir une vie personnelle aussi bien remplie que n’importe quelle personne qui compose notre société.

 

Leur chemin, souvent sinueux avec les hauts et les bas occasionnés par leurs limites, amène tout de même ces personnes à réussir à se tailler une place qu’elles méritent à force de persévérance et de résilience. Souvent grandes oubliées, ces personnes doivent de façon équitable avoir accès aux mêmes services que nous tous étant donné leur vulnérabilité propre à chacune d’entre elles et aux défis auxquels elles sont souvent confrontées en ce qui a trait à la difficulté à suivre des directives ou qui ont besoin d’assistance pour communiquer.

 

Spécialement en cette semaine, nous voulons remercier tous nos employés qui composent avec ces personnes présentant une déficience intellectuelle. Vous leur permettez de s’identifier, de participer, pour certaines à leur façon, à leur autonomie. Bravo pour vos gestes philanthropiques et pour votre vocation à soutenir les différences. Merci de faire preuve d’altruisme pour qu’un vivre-ensemble devienne une reconnaissance au sein du groupe où elles sont présentes. Un petit pas pour nous en est un grand pour elles.

 

 

-30-

 

 

Source :
Madame Monia Lirette
Régisseuse aux communications
communications@cshbo.qc.ca